Parlez-vous Suisse?

Bienvenue à mon premier article tout en français! C’est un peu intimidant comme tache, vu que, par miracle bizarre, je n’ai jamais dû écrire une dissertation en français. Ne me demandez pas pourquoi une étudiante de français à l’uni n’a jamais écrit une dissertation en français, je n’ai aucune idée…

Donc, je suis en Suisse depuis Septembre et d’une manière ou d’une autre, je me suis trouvée parler beaucoup plus anglais que français au cours des trois derniers mois. C’est un vrai piège pour les anglophones; tout le monde parle anglais, et c’est trop, trop facile d’être un peu parasseux, de rester dans son terrain de prédilection et de ne pas se forcer de faire l’effort (et c’est vraiment un gros effort) de parler en français.

Je pense que surtout chez les anglophones, qui n’ont vraiment pas l’habitude d’être mal à l’aise avec une langue (comme j’ai déjà dit, tout le monde parle anglais!), trop de la conscience de soi est le plus grand défi à surmonter. Bien sûr, quand on parle une langue étrangère, on va parfois (ou très souvent) apparaître un peu crétin, mais il le faut pour progresser. L’alternative est avoir toujours l’air digne et un peu distant, mais ne jamais maîtriser la langue.

Heureusement, dans mon expérience, les Suisses sont pour la plupart très patients. En addition, ils parlent beaucoup plus lentement et articulent plus que les français, en général. J’ai des bons amis français, et autant que je les adore, ils marmonnent, et vite, c’est sûr!

À l’école en Angleterre, on apprend le français de France. En Suisse il y a beaucoup de mots différents de France, sans parler de l’accent (plus chantant, les voyelles allongées). Donc parfois je me trouve incertaine si je devrais dire “nonante cinq” ou “quatre-vingt quinze”, “natel” ou “portable”, “gymnase” ou “lycée”. Souvent, je dis les deux.

Mon oreille n’est pas encore assez entrainé ou subtil d’entendre trop de différence entre les accents; par conséquent je ne suis pas sûre si je prenne un accent suisse ou non… Mais je pense que, pour le moment, mon accent reste, toujours, fortement et indéniablement… anglais.

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s